Train – Voyage La rochelle Ile de ré

Notre aventure sur l’ile de ré

La Rochelle est une ville balnéaire animée et étincelante avec une grande réputation pour les fruits de mer, trois plages urbaines et le meilleur vieux port sur l’Atlantique français. Passez une journée à flâner sous les arcades de la rue du Palais, en explorant le musée maritime et l’aquarium, ouvert jusqu’à 23h en été. Passez la fin de l’après-midi en regardant les bateaux de plaisance et le soir en bord de mer, en mangeant un plat de crustacés. Dormez à Des Tours à La Rochelle, une chambre familiale d’hôtes avec une piscine, à cinq minutes en voiture du centre (double de 75 € B & B, chacune nommée après l’une des tours de pierre médiévales de La Rochelle).

Le matin, rejoignez l’avenue de la Repentie et traversez le pont (16 €) jusqu’à l’île de Ré, une île de charme nautique chic et de chateau de sable, le genre d’endroit où M. Hulot aurait pu partir en vacances. Beaucoup de sommets traditionnels de marinière, bicyclettes avec paniers, glaces et excellents campings. Deux de ses principales villes, Saint-Martin et La Flotte, sont agréablement bruyantes, même en plein été, avec un son permanent de fils de mât flottant dans le port, un marché époustouflant à La Flotte et des bistros de fruits de mer. Emmenez un vélo et faites du vélo vers le phare près de Saint-Clément-des-Baleines, passez devant les caves de Loix et la flèche d’église noir et blanc d’Ars-en-Ré. Passez trois nuits à Le Sénéchal (double à partir de 79 €) ou au camping écologique Camping Les Baleines (terrain de 19,50 €) près de la plage de La Conche.

Nous avons énormement profité de nos vacances sur les plages de l’ile de Ré. Nous avons loué une magnifique maison de vacances chez http://vacances-iledere.fr et nous avons profiter d’activité comme la piscine, la plongée et surtout les balades en vélos, très agréables sur cette ile que vous pouvez entièrement visiter sur votre deux roues. Nos vacances dans cette belle villa de l’île de ré ne sont pas prêtes d’être oubliées.

Le jour cinq, descendre la route côtière E602, passé Rochefort à Marennes et au-dessus du pont jusqu’à Oléron, la capitale de l’huître de France et la deuxième plus grande île (après la Corse). Le premier arrêt est le Château d’Oléron, pour une visite à la citadelle et une assiette d’huîtres dans l’un des cabanes flottantes colorées; essayez le Cabane du Sans Souci peint en rouge et noir.

Restez à l’hôtel L’Ecailler (double à partir de 58 €), qui sert des plateaux de crabe et d’écrevisse surplombant le port de La Cotinière. Ou, pour un couple de jours de calme dans les forêts de pins de la côte ouest, essayez l’Hôtel Le Vert Bois, qui dispose d’une piscine chauffée, un espace pour vélos, tennis de table et appartements (double à partir de 70 €).

Juste à côté de la côte nord d’Oléron se trouve Fort Boyard. La forteresse napoléonienne en forme d’ovale, généralement accessible aux concurrents dans les jeux télévisés éponymes et les anciennes stars du savon, peut faire partie d’une journée d’une île (adulte 20 €, enfant 13 €, moins de 4 € 4). Plus gratifiant est l’Île d’Aix sans voiture, à 20 minutes en ferry de Fouras, qui a un musée dédié à Napoléon, car c’était son dernier arrêt sur la France métropolitaine avant l’exil sur Sainte-Hélène. L’hôtel Napoleon de l’île (double à partir de 80 €) a, bien sûr, un restaurant Chez Joséphine.

Le jour sept, dirigez-vous vers l’est sur la D728 jusqu’à Saintes, après les nombreux signes pour Pineau des Charentes. Saintes a un immense arc romain et les ruines d’un amphithéâtre, qui peut prendre un après-midi si la visite comprend la crypte de la Basilique St-Eutrope.

Passez une nuit dans les chambres d’hôtes Les Persiennes décorées avec goût (à partir de 75 €) juste à l’extérieur du centre, qui sert également une soirée assiette gourmande à manger sur la terrasse (12 €), un pique-nique à l’heure du déjeuner (8 €) le plus spectaculairement, le poulet mariné à Pineau puis le flambé dans le cognac.

Laisser Saintes pour un détour vers le nord sur la D137 morte au Château de la Roche Courbon à Saint-Porchaire, un somptueux château du XVIIIe siècle, qui a ses propres grottes préhistoriques, ses tourelles, et a lancé un nouveau jeu d’évasion pour l’été 2017 .